Les diamants

Blog, Techniques

La plus précieuse des pierres est sans aucun doute le diamant. Ses caractéristiques en joaillerie et en gemmologie la rendent unique par sa brillance et sa durabilité.

Caractéristiques en joaillerie

Le diamant est une pierre de très grande valeur. Cette valeur est déterminée à partir d’un ensemble de quatre critères objectifs défini par le GIA  désignés comme les quatre C :
⦁ La taille (cut) désigne la forme du diamant et la qualité de la taille
⦁ Le poids est exprimé en carats (carat)
⦁ La couleur (color) du diamant peut être recherchée
⦁ La pureté (clarity) dépend de l’importance des défauts du cristal

Taille

La taille d’un diamant évoque sa forme et le soin avec laquelle la pierre a été taillée.

La forme la plus courante est la forme ronde brillant. Elle a l’avantage de maximiser l’éclat du diamant. Elle est composée de 57 facettes qui assurent à la lumière un parcours dans le diamant qui optimise sa brillance. Sa conception est due à un diamantaire belge Marcel Tolkowsky (il est aussi l’auteur d’une thèse à l’université de Londres sur la taille des diamants https://archive.org/details/ResearchOnTheAbradingGrindingOrPolishingOfDiamonds/tolkowsky-m-research-1919-00054574-LowRes/.
D’autres formes existent et permettent une grande variété dans le dessin de vos bijoux.

La qualité de la taille est appréciée selon le respect des proportions des facettes, de la symétrie et la qualité du polissage. Ces éléments participent à la brillance du diamant.

Carat

En joaillerie, le poids d’un diamant est exprimé en carats. Un carat équivaut à 0,20 g. Les formes des diamants (taille) étant normalisées, leur caratage est lié à leurs dimensions. Par exemple, un diamant taille brillant (rond) de 0,5 carat aura toujours un diamètre de 5mm. La définition du carat pour le poids des pierres diffère de celui qui était utilisé pour la qualité de l’or.
Le terme de carat vient du « quirat » mot tiré la langue arabe et qui désigne la graine du caroubier (plus en détail http://stella.atilf.fr/Dendien/scripts/tlfiv5/advanced.exe?8;s=1470658950;. Cette graine de petite taille était réputée avoir la particularité d’être de poids constant de l’une à l’autre. Cette réputation était quelque peu usurpée comme le démontre de récents travaux de recherche https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1686184/. Elle était également utilisée comme référence de poids par les grecs et les romains durant l’antiquité.

Couleur

La couleur la plus commune du diamant est … l’absence de couleur. Il existe pourtant une grande palette de couleurs. Toute la palette de l’arc en ciel est présente dans les diamants. Toutefois, les diamants colorés sont bien plus rares que les diamants incolores et leur coloration est le plus souvent légère. La valeur de ces diamants peut être dès lors d’autant plus élevée que la couleur est recherchée et prononcée, en lien avec leur extrême rareté.
Pour les diamants incolores, moins la couleur est prononcée, plus la valeur du diamant sera élevée. Une échelle de couleur est proposée par le GIA (Gemmological Institute of America), regroupant les diamants selon cinq degrés de coloration :
⦁ Incolore (Colorless)
⦁ Presque incolore (Near colorless)
⦁ Faible (Faint)
⦁ Très légèrement (Very light)
⦁ Light (Légère)
https://4cs.gia.edu/interactive-4cs//standalone/color.html?internal=true&embedURL=www.gia.edu&embedPath=/gia-about/4cs-color
Chez Feldoerf, les diamants utilisés en joaillerie sont classés Incolore (Colorless).

Pureté

Œuvre de la nature le diamant est une pierre gemme et peut contenir des traces de son processus de constitution. Le critère de la pureté (Clarity en anglais) mesure la faiblesse de ces traces. Plus le cristal est pur, plus le diamant a une valeur élevée. La table de mesure habituellement utilisée est la suivante :

Chez Feldoerf, nous utilisons exclusivement des diamants d’indice de pureté minimal VVS(1et2).

Caractéristiques en gemmologie

Origine

Dans la nature, la majorité des diamants naissent dans le manteau terrestre à de 150 à 200km de profondeur. Sous une pression gigantesque jusqu’à 60 000 fois supérieure à la pression atmosphérique et une température de 1 100 à 1 400°C le carbone qui compose le diamant cristallise. Les diamants remontent ensuite à la surface lors d’éruptions violentes. Ils se retrouvent alors englobés dans une roche appelée Kimberlite. Ils peuvent ensuite être éparpillés au-delà de la cheminée volcanique qui les a faits émerge par le ruissellement et se retrouver inclus dans des roches sédimentaires.
Aujourd’hui l’extraction des diamants se fait principalement en Russie, Bostwana, Australie et d’autres pays d’Afrique. Les modes d’extraction vont de la petite exploitation artisanale à de gigantesques mines souvent à ciel ouvert. Le commerce de diamants ayant régulièrement participé aux financements de conflits armés, un processus de contrôle du commerce des diamants a été mis en place. Il fait l’objet de critiques sur son fonctionnement. Réutiliser des diamants de bijoux anciens est un moyen de s’assurer d’un impact social et environnemental réduit. Une autre solution consiste à employer des diamants d’origine synthétique. Leurs propriétés physico-chimiques sont identiques à celles des diamants d’origine naturelle. Seuls leurs modes de production diffèrent.

Dureté

La réputation légendaire de dureté du diamant n’est pas usurpée. La dureté correspond à la résistance aux rayures ou à l’abrasion. L’échelle la plus courante de mesure de la dureté est établie en observant quel matériau raye quel matériau. Elle s’appelle l’échelle de Mohs. D’après cette échelle, le diamant est la gemme la plus dure puisqu’aucune autre ne peut la rayer mais qu’elle peut rayer toutes les autres.
Une autre échelle, celle de Vickers, mesure la dureté en mesurant l’importance de l’empreinte laissée dans un matériau par un diamant de forme pyramidale. L’échelle de Mohs donne la hiérarchie des matériaux en termes de dureté. L’échelle de Vickers donne en plus une idée des l’ampleur des écarts de dureté entre les matériaux. Ainsi, si le diamant est donné pour avoir une dureté supérieure à celle du saphir par l’échelle de Mohs, celle de Vickers indique que la dureté du diamant est quatre fois supérieure à celle du saphir.

Toutefois, si elles sont exceptionnellement dures, ces gemmes ne sont pas pour autant indestructibles. Elles supportent souvent difficilement les chocs et un montage joaillier de qualité devra les en protéger au mieux. En outre, de nombreuses pierres ne supportent pas les températures très élevées que nécessitent les soudures (plus de 800°C). Exception notable, les diamants et les saphirs s’ils sont convenablement protégés peuvent affronter cette opération. En revanche, mal protégé, le diamant peut entrer en combustion et être détruit.

Les diamants dans la culture

Histoire

Le XVIIème siècle est celui du diamant. Ceux-ci affluent en France grâce au développement du commerce avec l’Inde dont les mines du royaume de Golconde sont la principale source d’extraction des diamants jusqu’au milieu du XVIIIème siècle. La joaillerie française profite du goût de Louis XIV pour cette pierre. Son essor est également lié à l’évolution de la taille du diamant. Elle est modernisé une première fois au milieu du XVII siècle avec la taille dite Mazarin (34 facettes) et une seconde vers 1680 avec la taille brillant ancien (58 facettes) dite aussi Peruzzi, du nom du diamantaire vénitien qui l’aurait mise au point.

Grand nœud de corsage de l’impératrice Eugénie
Musée du Louvre, crédit photo Feldoerf

Diamant le Régent (en haut à droite) pèse plus de 140 carats.
Diamant rose Hortensia (en bas à droite)
Musée du Louvre, crédit photo Feldoerf

Cinéma

Les diamants ont abondamment inspiré le cinéma, le plus souvent pour des récits de vol rocambolesques. Ils s’associent parfois à certaines des plus belles romances de l’histoire du cinéma. Voici une sélection de quelques films où les diamants jouent un rôle marquant.
Diamants sur canapé (Breakfast at Tiffany’s), 1961

Diamant noir, 2016

Les diamants sont éternels (Diamonds Are Forever), 1971

Les hommes préfèrent les blondes (Gentlemen Prefer Blondes), 1949 extrait « Diamonds Are a Girl’s Best Friend »,Marylin Monroe

La panthère rose (The Pink Panther), 1963

Snatch (Snatch), 2000

Un poisson nommé Wanda (A Fish Called Wanda), 1988

Le blog

Le prix des bijoux

Quels éléments influent la valeur d’un bijou et pourquoi le prix de nos bijoux est indiqué « à partir de » ? Un bijou est composé de matière précieuse comme l’or ou le platine. Si c’est un joyau (un bijou de joaillier) il est orné de diamants et/ou de pierres...

lire plus

Bagues : la taille de doigt

Taille de doigt pour une bague   Pour qu’une bague soit confortable à porter, elle doit être adaptée à la taille de votre doigt. La première question est de savoir quel doigt. Il est également important de prendre la bonne mesure.Enfin, la taille de votre doigt...

lire plus

Communiqué de presse

FELDOERF, une nouvelle joaillerie contemporaine Exigence, prestige, modernité, savoir-faire… sont les valeurs portées par cette marque de joaillerie nouvellement ouverte à Lyon Préfecture. Des bijoux au style unique, révélant des pierres précieuses aux formes...

lire plus